Dimanches en série #3 - 22.11.63

Publié le par Picou

Crédit photo Hulu

Crédit photo Hulu

Aujourd'hui je vous présente une petite série, ou plutôt mini-série, que nous avons dévorée cet hiver. Seulement 8 épisodes et vous en saurez la fin, donc assez facile d'accès quand  on a peu de temps devant soi (coucou, les mamans overbookées!).

On remonte un peu le temps, direction les années 60, pour découvrir cette série adaptée d'un roman de Stephen King...

22.11.63

  • L'histoire :

22.11.63 nous replonge dans les années 60, au moment d'un tournant de l'histoire américaine, l'assassinat de JF Kennedy (qui date, donc, de ce jour là, d'où le titre pas super pratique pour éditer un article).

En fait, la série débute de nos jours, nous laissant découvrir la vie moyennement palpitante du héros, Jake Epping, professeur de littérature fraîchement divorcé.
Fidèle habitué d'un vieux "diner" américain, il découvre une folle vérité - son restaurant favori est bâti sur une faille temporelle, permettant de revenir en 1960.

Arrivant au bout de ses propres visites dans le passé, Al, le propriétaire du diner, convainc son ami Jake de prendre sa relève. A lui de poursuivre sa quête et d'empêcher l'assassinat de JF Kennedy, sans qui l'histoire Américaine aurait peut-être pris un tout autre tournant.

Et de transformer ainsi le présent en un monde meilleur.
Mais est-ce vraiment si facile de changer le cours du monde?

Crédit photo Hulu

Crédit photo Hulu

  • Pourquoi j'ai aimé cette série?

Parce qu'elle allie le fantastique à une réflexion sur le cours de l'histoire.

Autant le dire tout de suite - elle ne résoud pas l'énigme de ce qui c'est réellement passé ce jour là et de qui a agi dans l'ombre.

Mais l'idée du portail temporel emprunté par le héros, permet de se poser quelques questions sur ce que l'on changerait à l'histoire, si l'on en avait l'opportunité. Et changer l'histoire justement- serait-ce vraiment la solution?

Comment savoir si tous les espoirs de renouveau que JFK avait fait naître chez les Américains de l'époque, auraient vraiment changé la face du monde s'il avait survécu?

Si, comme dans la série, on pouvait revenir dans le passé - arriverait-on vraiment à influencer l'histoire?

Est ce que le passé n'était pas voué à se dérouler d'une certaine manière?

Au fil de sa préparation et de ses tentatives pour empêcher l'assassinat de JFK, Jake va par exemple sans cesse être repoussé par le passé, dès lors que ses actes provoqueront un changement, même minime, au cours de l'histoire.

Cette réflexion de fond sur le cours de l'histoire permet à un scénario apparemment simple (empêcher l'assassinat de JFK), parfaitement mis en place dès le premier épisode, de prendre une profondeur intéressante.

Crédit photo Hulu

Crédit photo Hulu

Le scénario est suffisament développé et les rebondissement assez nombreux pour qu'on ne devine pas tout ce qui va se passer (hormis pour l'histoire d'amour un peu trop consensuelle, et qui prend un peu trop de place ; et pour la toute fin, que je ne vous spoilerai pas - petite déception pour moi, car on la sent venir dans les derniers épisodes - sans pour autant qu'elle soit dénuée d'intérêt).

Par ailleurs, l'immersion dans le passé est très réussie, très visuelle, et agréable.

Hulu, la chaîne de vidéos à la demande qui a produit la série, n'a pas lésiné sur les moyens pour recréer une belle ambiance des sixties. Beaux décors, élégants looks rétro, objets désuets, et un rappel des modes de vie de l'époque qui nous semblent si proprets maintenant!

Concernant le casting, c'est aussi un sans faute. James Franco est très bon (et - minute girly - pas dégueu à zieuter ;o)), et les rôles secondaires aussi remarquables - Sadie, la femme dont il tombe amoureux dans les années 60, est lumineuse à souhait (bien que le personnage manque de profondeur) ; le fameux Lee H. Oswald, obscur et ambigu ; le restaurateur, Al, idéaliste et convaincu.

  • En résumé...

Si vous avez l'occasion de voir 22.11.63, n'hésitez pas!

La série se laisse agréablement regarder, sans être révolutionnaire, mais on se laisse bien porter par le récit et on passe un agréable moment dans les sixties, d'autant qu'elle ne dure que 8 épisodes.

Pour en savoir plus...
Bande annonce et présentation détaillée sur
Allociné -->
22.11.63
Science-fiction/thriller, USA, 2016, Format 60 mn, 8 épisodes (saison unique).
Avec James Franco, Sarah Gadon, Daniel Webber, Chris Cooper, Georges MacKay, T.R.Knight.

Diffusée sur Canal + en France, et sur Hulu aux USA.

Publié dans Lire et voir, Séries TV

Commenter cet article

maman à vie 20/03/2017 12:54

Cette série à l'air très intéressante didonc, tu la décrit tellement bien que tu me donne envie de la voir..

Picou 20/03/2017 12:55

Merci! Je te conseille d'y jeter un oeil si tu en as l'occasion. C'est rapide à regarder, prenant, et...en plus y'a James Franco, alors ;o)!

Nimerya 20/03/2017 10:30

Elle a l'air très interessante cette serie. Je vais la mettre dans ma liste "a voir".
Merci pour la découverte.

Picou 20/03/2017 11:05

Je te la conseille! Ce n'est pas non plus la série du siècle mais ça se laisse très bien regarder, nous l'avons dévorée!

Mumtwokids 19/03/2017 20:34

Ca a l'air sympa ! On peut l'avoir sur Netflix ???

Picou 19/03/2017 20:55

Je ne sais pas, je n'ai pas Netflix mais Canal cinéséries, du coup j'imagine qu'ils ont des exclusivités donc pas sûr qu'il y ait chez Netflix...