Mes mercredis jolis

Publié le par Picou Bulle

Mes mercredis jolis

Hier, j'ai donc fait l'impasse sur les soldes, et c'était tant mieux parce que le mercredi, à la maison, ça reste avant tout le jour des enfants - peu compatibles avec un shopping acharné!

Alors hier, comme tous mes mercredis, j'ai fait le plein de câlins de mes minettes, et même un peu des enfants des autres, autour d'un goûter pour la galette des rois.

Pour la naissance de chouquette, il y a 4 ans et demi, j'avais pris un petit congé parental d'un mois et demi, pour rallonger un peu le congé de maternité classique ; je ne l'ai pas regretté. Laisser son bébé à seulement 2 mois et demi, je trouve ça dur dur!

Du coup, après la naissance de Bouclette, il y a 2 ans, j'ai rallongé encore mon congé maternité par un congé parental de quelques mois, histoire de profiter au mieux de ses inoubliables moments.

J'avais envie de faire durer son allaitement autant que possible, de m'accorder le temps de bâtir une relation unique avec elle(s), de moins sentir la fatigue, et surtout, de profiter au maximum de ces moments qui passent si vite, et que je n'aurais peut-être plus le bonheur de revivre.

J'avais aussi envie, pour mon équilibre personnel, de m'accorder une petite pause professionnelle et de me recentrer sur ce qui pour moi est l'essentiel, ma famille.

Seulement, les bébés grandissent vite, et à trop rester dans sa bulle, on peut finir par s'ennuyer à vivre "bébé" tout le temps. Alors, je n'ai pas souhaité de mon côté faire durer cette période plus que quelques mois, pour reprendre ma vie presque là où je l'avais laissée, avec juste ce (plus si) petit truc en plus.

Pour faire durer un peu le plaisir, j'ai finalement continué mon congé parental, mais à temps partiel, en adaptant mes mes horaires de travail pour ne plus travailler le mercredi.

Et encore une fois, je recommande cette option!

Le mercredi est devenu un de mes jours préférés de la semaine - je profite du matin, où les filles sont à l'école ou chez la nounou, pour expédier les tâches ménagères sans les avoir dans les pattes (j'espérais au départ pouvoir prendre du temps pour moi - ah, ah, ça passe souvent bien trop vite!).

Et l'après midi, je peux le leur consacrer entièrement : du temps à consacrer à ma grande chouquette pour des activités manuelles, du temps pour les câlins et les jeux avec les deux, du temps pour leur préparer des bons gâteaux de maman poule, et du temps pour sortir un peu si l'on veut, à la bibliothèque, au parc, voir des copains... Et même parfois du temps pour ne rien en faire - un vrai luxe.

Cette récréation dans ma semaine est un vrai bonheur!

Même si cela n'a pas allégé ma charge de travail, que je dois juste mieux répartir sur les 4 jours de boulot qu'il me reste, aborder la semaine en se disant "plus que 2 jours avant mercredi!", puis la finir en se disant "plus que deux jours avant le week-end!", ça change tout!

Attention, il y a quand même des moins bons côtés - moins de salaire, des congés franchement réduits, des journées parfois aussi fatigantes moralement qu'une grosse journée de boulot - mais j'adore cette petite respiration, ce temps suspendu en milieu de semaine.

Du temps gagné pour moi, pour nous, dont je sais que je garderai un excellent souvenir, lorsque je reprendrai un temps plein le moment venu.

Mais pas encore tout de suite... des jolis mercredis, j'en veux encore!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

nanou 09/02/2017 16:45

Comme je te comprends...
Je suis toujours à 80% avec mes fils de 4 et 7 ans et pas envie de changer pour le moment!

Picou Bulle 09/02/2017 16:48

Tu m'étonnes! Pour l'instant moi c'est grâce au congé parental à temps partiel, alors jusqu'aux 3 ans de ma dernière...mais si je peux, je ferai durer après ça, on verra ce que je peux faire d'ici là! Ca me laisse déjà encore 1 an de bonheurs du mercredi! Merci pour ton commentaire!